TOPIC – Hyperlocal: nouveaux territoires

TOPIC est un espace d’art indépendant situé à PICTO, à Genève. Il vise à encourager les démarches critiques, transdisciplinaires et de recherche. Fortement inspirée par cette dimension « laboratoire », la programmation « Hyperlocal: nouveaux territoires » est une série d’initiatives le temps d’une année, de 2020 à 2021, encourageant les liens entre Genève et Zurich.

L’espace urbain où est situé l’espace d’exposition TOPIC de l’association Picto est en pleine métamorphose, une transformation notamment due au nouveau campus de la HEAD – Haute Ecole d’Art et de Design, à l’avenue de Châtelaine et à la rue de Lyon. Comment réagissent les artistes et les acteurs culturels face à de tels changements ? Qu’en penser, et surtout, qu’en faire ?

« Hyperlocal » a comme point de départ un changement spécifique visible à l’échelle d’une rue et d’un quartier d’une ville. A partir de là, il est possible d’envisager le corps urbain, mais aussi le corps humain, post-humain, la végétation, le contexte complexe de toute transformation. Que produit une communauté dans un tel environnement ?

« Hyperlocal » ne donnera pas seulement la parole et l’espace d’exposition de Picto à des acteurs hyperlocaux genevois, mais également à des acteurs hyperlocaux zurichois, tous caractérisés par leur caractère indépendant et réactif par rapport à un territoire donné. Cette mise en perspective compare et met en relation le comparable et l’incomparable entre deux villes, leur spécificité et leur potentiel. Comment fonctionne l’art contemporain (exposition, publication, événement) hors institution à Genève et à Zurich ? Quelle est l’influence des écoles d’art, des financements publics et privés ? Ces questions sont thématisées par le faire avec la programmation « Hyperlocal ». En parallèle à l’intérêt porté au tandem Genève < > Zurich, le projet prend naturellement en compte la crise sanitaire pandémique liée au COVID-19 et l’ère post-pandémique qui constitue notre horizon. Le Coronavirus aura marqué durablement l’année 2020, nous mettant face à un défi sans pareil, que ce soit dans le secteur de la culture évidemment, et de manière générale. Comment exposer une pièce, une installation ou présenter une performance dans un tel contexte ? Comment considérer nos corps, qu’ils soient sur un plateau, dans un espace d’art, ou alors à la place du spectateur ou de l’audience ? « Hyperlocal » envisage une programmation à la fois en présentiel mais aussi, si le contexte l’oblige, à distance, via internet et différentes plateformes telles que zoom. En février 2021, un chapitre de la programmation est consacré spécifiquement au Coronavirus et comment il se raconte, quelles formes d’art il a pu générer. L’année 2020 est également marquée par le décès de George Floyd le 25 mai 2020, et toutes les réactions qui l’ont suivi, notamment la lettre ouverte des « Black Artists and Cultural Workers in Switzerland » datant du 9 juin suivant. Le corps de l’artiste est de fait à considérer dans toutes ces dimensions, statuts et paramètres possibles. #OnSeLèveEtOnSeCasse, #StayTheFuckHome, #BlackLivesMatter.

« Hyperlocal » propose un calendrier d’expositions et d’événements dynamique, à savoir une cadence rythmée, avec une nouvelle proposition chaque mois, à l’exception d’une pause estivale en août 2021. L’espace TOPIC, grand d’environ 22m2, a l’avantage de s’ouvrir directement sur la rue : les œuvres qui y sont exposées sont donc visibles en tout temps, même la nuit (moyennant éclairage adéquat). Cette donnée spatiale est un avantage si l’espace d’exposition voyait son accès limité pour les spectateurs en période de pandémie.

TOPIC bénéficie du soutien de la FPLCE. La programmation « Hyperlocal: nouveaux territoires » 2020/21 bénéficie du soutien de la Loterie Romande, de Pro Helvetia et de la Fondation Nestlé pour l’Art.