Rachel Maisonneuve

Depuis 2009, je me consacre à la production et à la réalisation d’un « work in progress ». Inspirée par l’espace architectural proposé et son volume, chaque exposition est devenue un terrain expérimental pour cette œuvre en perpétuelle évolution, tant dans le concept que dans sa mise en forme.
En effet, d’utilisation brute et simple, le verre, sous forme de plaque, me permet de réaliser ces installations de grande envergure. J’éloigne le verre à vitre de sa fonction quotidienne habituelle et, ce faisant, je tire parti de sa propriété transparente, vectrice de passage, afin d’explorer ses reflets discrets, son aspect cristallin, son impalpabilité visuelle.
Une fois créée, cette apparition diaphane mis en valeur par un jeu de lumière, s’ancre sur notre rétine pour interroger dans notre inconscient notre rapport à l’au-delà, s’il existe.

En parallèle, je poursuis mes recherches en atelier où objets fétiches et expériences prennent forme.